BIENVENU CHEZ L'ASSOCIATION DRAGOON 69 !!!!!

    1er régiment de fusiliers marins

    Partagez
    avatar
    bigdave69
    QUARTIER MAITRE 1ère CLASSE
    QUARTIER MAITRE 1ère CLASSE

    Messages : 251
    Date d'inscription : 11/07/2013

    1er régiment de fusiliers marins

    Message par bigdave69 le Dim 14 Juil - 10:49

    " />

    Source Wikipédia

    Le premier régiment de fusiliers marins est une unité des Forces navales françaises libres qui fut notamment le régiment éclaireur de la première division française libre pendant la campagne d'Italie, puis celle de France.

    Création

    Le 24 septembre 1943, le 1er Bataillon de Fusiliers Marins ayant gonflé ses effectifs avec des volontaires provenant de la marine d'Afrique du Nord (en particulier radios et mécaniciens), devient le 1er Régiment de fusiliers marins (1er RFM), unité blindée de reconnaissance de la 1ère DFL. Le commandement est confié au capitaine de corvette Hubert Amyot d'Inville.


    Campagnes

    Italie

    Après un entraînement soutenu, le 1er RFM débarque à Naples au sein de la 1ère DFL, le 22 avril 1944. Il s'insère dans le plan de bataille qui va entreprendre de rompre le front allemand qui barre toute l'Italie au sud de Rome, dès le 12 mai 1944. Après les violents combats sur le Garigliano, le RFM (qui est en avant-garde de la Division sur trois axes) combat brillamment à Montefiascone et Radicofani. Il compte 61 tués dont Amyot d'Inville et 140 blessés.

    Provence

    À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est débarqué en Provence, à Cavalaire, sous le commandement du capitaine de corvette Pierre de Morsier.

    L'unité combat pour la libération de Toulon et d’Hyères, puis remonte la vallée du Rhône, pénètre dans Lyon évacuée par les troupes allemandes, puis atteint Autun ; l'escadron Savary y entre après un dur accrochage au cours duquel cinq hommes sont tués et quatre blessés. Savary fait, à ce moment en Côte d’Or, la liaison avec des unités de la 2e DB (Leclerc) débarquée en Normandie. Le RFM poursuit son avance en direction des Vosges.

    Vallée du Rhône





    Monument à Trévoux dans l'Ain, hommage au 1er régiment de fusiliers marins libérant la ville le 3 septembre 1944. Il fait le parallèle avec une des premières batailles de la guerre des Gaules, opposant les Tigurins aux troupes de César.
    Il fait la jonction avec le 1er régiment de marche de spahis marocains (débarqué en Normandie avec la 2e DB) à Châtillon-sur-Seine le 12 septembre1. Ce fait est considéré comme une des jonctions entre les troupes alliées de Normandie et celles de Provence (voir aussi Nod-sur-Seine et son Monument de la Jonction).

    Haute-Saône

    Le 27 septembre, l'escadron de chars mène l'attaque sur Clairegoutte avant de prendre Ronchamp le 8 octobre, puis Vescemont, Rougegoutte, Romagny et Rougemont-le-Château le mois suivant. Se distinguent particulièrement dans ces opérations : l'enseigne de vaisseau Bokanowski, l'aspirant Vasseur et, aux côtés des marins, les hommes du 11e Cuir-Vercors qui ont été mis sous les ordres du 1er RFM.

    Combats de la poche de Royan

    Après la campagne Vosges, la 1ère DFL est envoyée sur le front de l'Atlantique pour réduire la poche de Royan, mais est rappelée d'urgence sur le front de l'Est. En effet, von Rundstedt déclenche une offensive en décembre 1944 et il faut faire face.

    Alsace

    En janvier 1945, les fusiliers marins se distinguent à nouveau en Alsace, à Herbsheim et Rossfeld, avant de poursuivre leur marche en avant victorieuse vers le Rhin.

    Alpes

    Retirée du front d'Alsace, la Division est affectée au détachement de l'armée des Alpes en avril 1945, dans le massif de l'Authion où le 1er escadron se distingue, perdant dans l’offensive cinq officiers sur six et près de 50 % des effectifs engagés.

    Honneurs et distinctions

    Pertes au combat

    Entre octobre 1940 et mai 1945, l'ensemble 1er BFM / 1er RFM a perdu 195 hommes dont 12 officiers parmi lesquels 2 de ses commandants.

    Décorations

    Ont été décernés à ces hommes :
    200 croix de guerre,
    70 médailles militaires,
    32 Légion d'honneur,
    31 croix de la Libération.

    Le drapeau du 1er RFM compte 5 citations à l'ordre de l'armée obtenues pour 1939-1945 avec attribution de la croix de la Libération, de la médaille de la Résistance et de la croix de guerre.

    En août 1945, le 1er RFM est remis à la disposition des autorités navales.

    Ordre de la libération

    Le matelot mécanicien Georges Brières, tué à Giromagny, repose dans le caveau n° 8 de la Crypte du Mémorial de la France combattante au Mont Valérien. Il représente le sacrifice de tous les marins morts pour la Libération de la France.

    Traditions

    Le drapeau, la mémoire et la tradition du 1er Régiment de fusiliers marins sont aujourd’hui confiés à l'Ecole des fusiliers de Lorient. Avec le RBFM, il a montré la valeur des armes françaises forgées pour la libération de notre pays

    N'hésiter pas à compléter cet historique, j'y integrerai vos infos.
    avatar
    Steiner
    MAJOR
    MAJOR

    Messages : 532
    Date d'inscription : 11/07/2013
    Age : 54
    Localisation : Saint-Priest (Rhône)

    Les derniers combats - printemps 1945.

    Message par Steiner le Mer 28 Aoû - 18:44

    STELL MASTERS N° 25 de février/mars 1998.





      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 9:59